Qu’est-ce qu’un business angel ?L’expression « business angel », souvent associée aux start-ups, désigne en réalité un individu qui peut se révéler être une véritable aubaine pour le développement de votre entreprise.

Si vous recherchez des financements additionnels pour faire évoluer votre projet, il est fort probable qu’un business angel puisse vous offrir son soutien financier.

En effet, il est impossible d’évoquer les business angels sans aborder la question de l’argent, et cela pour de bonnes raisons. Ces investisseurs interviennent dans le financement de projets entrepreneuriaux spécifiques. Cependant, quels sont exactement ces projets ?

Quelle est la définition d’un business angel ? Comment les repérer et les contacter ? Quel avantage peuvent-ils apporter à votre entreprise ? Cet article vous fournit un éclairage complet sur ce métier en apparence énigmatique.

1. Définition du Business Angel :

Le terme « business angel » peut être défini comme un « investisseur bienveillant ».
Un business angel est une personne physique qui décide d’investir à titre personnel, en utilisant ses propres fonds, dans le capital d’une entreprise innovante. Cette implication financière intervient soit à un stade précoce de la création de l’entreprise, soit au début de son activité.

Bien que les investisseurs privés aient toujours existé pour soutenir divers projets, le business angel se distingue par sa singularité parmi les investisseurs conventionnels.

Concrètement, ce type d’investisseur se démarque par son désir de s’impliquer personnellement dans le projet qu’il soutient, au-delà de l’aspect financier. Son intérêt ne se limite pas uniquement à l’argent investi.

De fait, les business angels partagent souvent des caractéristiques communes :

Un attrait pour l’entreprenariat et les porteurs de projets ;
L’envie de vivre une nouvelle aventure entrepreneuriale ;
La motivation à contribuer au développement de leur région ;
Fréquemment d’anciens entrepreneurs ou dirigeants d’entreprise.

Ainsi, le business angel met à disposition son savoir-faire, son expérience, son réseau de contacts et dédie une part de son temps à accompagner l’entreprise dans laquelle il investit.

Notez que d’autres investisseurs se concentrent principalement sur le financement, tels que les nouveaux participants au financement participatif par titres (equity crowdfunding) ou encore les micro-investisseurs en capital.

Pour en apprendre davantage, vous pouvez consulter nos solutions pour le financement de votre startup.

2. Les Attentes d’un Business Angel :

Ce type d’investisseur, qui se distingue des autres, peut avoir diverses motivations, mais dans l’ensemble, un business angel investit une part de sa propre richesse en devenant actionnaire minoritaire de jeunes entreprises. Son objectif ultime est bien sûr de réaliser un investissement financier lucratif.

L’investissement est donc une démarche orientée vers la réalisation d’un bénéfice substantiel à moyen terme. Par conséquent, un business angel s’oriente souvent vers des projets novateurs ou affichant un fort potentiel de croissance, tout en ayant une confiance en ces projets. De plus, il peut montrer une préférence pour des entreprises déjà établies.

L’élément clé ici est la viabilité du projet qui est financé. C’est pourquoi, dans de nombreux cas, d’autres sources de financement sont déjà mobilisées en amont (subventions, prêts d’honneur, aides, etc.). En fait, la preuve que le produit ou le service ait rencontré le marché est un signe positif pour l’investisseur.

Elaborez bien votre plan d’affaires. Parce qu’il sera l’outil adéquat pour susciter l’intérêt d’un business angel !

Toutefois, son implication ne se limite pas à l’aspect financier. Pratiquement parlant, son expérience dans le monde de l’entreprenariat l’amène à partager son réseau de contacts, à prodiguer des conseils judicieux pour stimuler la croissance de l’entreprise et la conduire vers la réussite. Il devient ainsi un partenaire précieux !

Quelques chiffres sur le domaine des business Angels

en 2024, France Angels, la fédération des réseaux français de business angels, a publié les statistiques suivantes :

Depuis sa création en 2001, France Angels c’est :

  • 12 500 Business Angels fédérés
  • 801 M€ investi

En 2022, France Angels c’est :

  • 64 Réseaux de Business Angels
  • 8 Membres associés
  • 66,2 M€ investis
  • 394 Opérations de financement
  • 29% des montants investis en refinancement
  • Plus de 2 900 entreprises en portefeuille

Quels types de produits ou services intéressent les business angels ? En 2020, les logiciels informatiques maintiennent leur position en tête des secteurs préférés des investisseurs, avec 1,42 milliard d’euros collectés. Les services internet arrivent en deuxième place, suivis par les sciences de la vie, ainsi que les paiements et les services financiers (622 millions d’euros, 52 transactions).

Citons Les Echos :

« Même malgré les défis liés à la Covid-19, l’année 2020 a été marquée par trois investissements majeurs : celui dans Voodoo, éditeur de jeux vidéo mobiles (400 millions d’euros levés auprès de Tencent chinois), celui dans Mirakl, éditeur de logiciels pour les places de marché (256 millions levés) et enfin celui dans Ynsect, fabricant de protéines à base d’insectes (190 millions levés) ».

3. Comment trouver un Business Angel ?

Un business angel reste généralement un actionnaire minoritaire au sein de l’entreprise, car son but est de réaliser un profit sur son investissement. Par conséquent, il est probable qu’il vende ses parts après quelques années.

Cependant, durant sa période d’implication au sein de la société, le business angel joue un rôle actif dans le développement de celle-ci. C’est pourquoi, ces investisseurs ont tendance à favoriser le financement de projets locaux, préférant des initiatives géographiquement proches.

De plus, de nombreux business angels sont spécialisés dans des domaines spécifiques. Néanmoins, cela n’est pas une règle absolue, car l’attrait pour un projet peut susciter suffisamment d’enthousiasme pour les inciter à investir dans des secteurs où ils n’ont pas d’expertise particulière.

Si vous êtes à la recherche d’un business angel, vous pouvez d’abord explorer votre réseau personnel ou vous tourner vers des regroupements de ces investisseurs. Plusieurs structures ont été mises en place pour faciliter la mise en relation entre porteurs de projets et business angels.

Cela peut prendre différentes formes :

Des réseaux associatifs ;
Des structures de type SIBA (Société d’Investissement de Business Angels) ;
Des regroupements mixtes.

France Angels, la fédération des réseaux de business angels en France, propose une carte interactive recensant divers réseaux. Cette organisation compte actuellement 12 500 business angels et au moins 64 réseaux.

Une autre option consiste à utiliser le service EuroQuity de Bpifrance, qui met en relation les entreprises en quête de financement avec un réseau de 1 500 investisseurs, incluant des business angels.

En conclusion,

L’engagement des business angels se traduit à la fois par une contribution en compétences et un soutien financier qui dynamise la trésorerie.

Cependant, il faut également considérer certains inconvénients associés à ce mode de financement. En effet, la participation d’un business angel implique inévitablement son implication dans la gestion de l’entreprise. Cela peut entraîner une réduction du contrôle de l’entrepreneur sur sa start-up et l’obligation de rendre des comptes de manière régulière.

Si vous recherchez une méthode simple et économique pour lancer votre entreprise, trouvez un professionnel gratuitement grâce aux conseillers chez Formalizi.

Ils parlent du blog Formalizi

chambre des métiers et de l'artisanat BPI France chambre de commerce et de l'industrie Greffe des tribunaux de commerceLes échos Challenges université de Lyon Euratechonologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *