Ce que vous devez savoir sur l’extrait Kbis en SASUL’extrait Kbis est un document essentiel lors de la création et de la gestion d’une entreprise. Il atteste de l’identité et de la légalité de l’entreprise. En ce qui concerne la SASU, cet extrait comporte des particularités spécifiques.

Nous vous fournirons ici une explication complète sur l’extrait Kbis dans le contexte d’une SASU : son importance, les documents requis pour son obtention, les mises à jour nécessaires, et bien plus encore.

1. Qu’est-ce qu’un extrait Kbis et son rôle au sein d’une SASU ?

Une SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle) est une forme juridique d’entreprise. L’extrait Kbis, associé à cette structure, agit comme une carte d’identité. Ce document est universel et s’applique à toutes les formes de sociétés. Son but est d’identifier précisément la société en question, ainsi que ses établissements et dirigeants. Il détient un statut officiel, car il répertorie les caractéristiques de la société. En ce qui concerne la SASU, l’extrait Kbis englobe de multiples informations :

– Dénomination sociale et nom de l’entreprise
– Adresse du siège social
– Objet social et activité de l’entreprise
– Montant du capital social
– Durée et date de clôture de l’exercice comptable
– Forme juridique de la société
– Date d’immatriculation
– Numéro de SIREN
– Ville du greffe du Tribunal de commerce compétent
– Informations concernant le dirigeant, généralement le président associé unique
– Détails sur l’activité et les locaux
– Date de commencement de l’activité
– Origine des fonds ou de l’activité
– Mode d’exploitation

Cet extrait constitue un récapitulatif exhaustif des informations liées à votre SASU, ce qui en fait un élément essentiel pour vous et votre entreprise !

2. Quels documents sont requis pour l’obtention de l’extrait Kbis en SASU ?

Pour obtenir l’extrait Kbis de votre SASU, il est essentiel de suivre une démarche auprès du greffe du Tribunal de commerce ou par le biais d’Infogreffe via leur site internet. Cette démarche doit être entreprise après avoir procédé à l’immatriculation de votre entreprise. Plusieurs étapes sont nécessaires pour obtenir avec succès l’extrait Kbis. Voici les éléments que vous devrez fournir au greffe :

– Les principales caractéristiques de votre SASU
– La rédaction, la date et la signature d’un projet de statuts
– La communication de la banque dans laquelle vous effectuerez vos apports en numéraire (argent)
– Le certificat de dépôt des fonds
– Le formulaire de déclaration d’activité
– La publication de la création de votre SASU dans un journal d’annonces légales
– Des attestations concernant le dirigeant, comprenant sa situation familiale ainsi qu’un extrait de casier judiciaire vierge
– Des justificatifs attestant de l’occupation d’un local, ainsi que la carte d’identité du président de la SASU
– La demande d’immatriculation soumise au Centre de Formalités des Entreprises (CFE)

En suivant ces étapes et en fournissant ces documents, vous pourrez obtenir l’extrait Kbis de votre SASU.

3. Quelles sont les étapes à suivre après l’obtention de l’extrait Kbis ?

Après avoir obtenu votre extrait Kbis, il vous sera possible de le présenter à votre banque. Cela permettra à la banque de débloquer les fonds que vous avez déposés en tant qu’apports numéraires pour votre SASU.

Cependant, les utilisations de l’extrait Kbis ne s’arrêtent pas là. Ce document vous offre plusieurs opportunités, notamment :

– Soumission à des appels d’offres, qu’ils soient publics ou privés.
– Ouverture d’un compte bancaire professionnel pour votre SASU.
– Réalisation d’achats de marchandises, y compris au niveau international, au nom de votre SASU.

Pour toute transaction effectuée au nom de votre SASU, il est requis que l’extrait Kbis présenté soit daté de moins de 3 mois. Cet extrait joue un rôle essentiel en prouvant la légalité de votre SASU. Il est le document fondamental pour toutes vos interactions administratives et commerciales, représentant ainsi une ressource inestimable pour votre entreprise.

4. Comment mettre à jour votre Kbis en tant que SASU ?

Si vous avez besoin de mettre à jour votre extrait Kbis, vous devrez faire une nouvelle demande auprès du Greffe du Tribunal de Commerce compétent ou de la Chambre de Commerce du Tribunal judiciaire. Cette demande de renouvellement peut être faite en fournissant le numéro de SIREN, la dénomination sociale et le nom de votre SASU. De plus, il est également possible d’effectuer cette demande en ligne pour plus de commodité.

Il est possible d’opter pour un envoi périodique de votre extrait Kbis auprès du greffe du Tribunal de Commerce compétent. Cette option s’avère particulièrement pratique, car il vous faudra renouveler votre extrait Kbis tous les 3 mois.

La réponse en rapide

Quel est le rôle de l’extrait Kbis dans le contexte d’une SASU ? Il agit comme une carte d’identité de la SASU, regroupant toutes les informations essentielles à son sujet.

Quels sont les documents nécessaires pour obtenir un extrait Kbis ? La liste des documents requis est exhaustive, car l’extrait Kbis est une source détaillée d’informations sur votre SASU : les statuts, le certificat de dépôt des fonds, le formulaire de déclaration d’activité, et bien d’autres.

Comment l’extrait Kbis sera-t-il utilisé ? Il deviendra votre outil essentiel pour toutes vos interactions professionnelles et vos démarches administratives.

Comment procéder au renouvellement de l’extrait Kbis ? Le renouvellement de l’extrait Kbis devra être effectué tous les 3 mois, et vous devrez en faire la demande.

En conclusion sur ce que vous devez savoir sur l’extrait Kbis en SASU,

Le processus d’obtention de l’extrait Kbis pour votre SASU est régi par des règles de formalisme rigoureux. Cet extrait constitue en quelque sorte le reçu de votre immatriculation au registre du commerce et des sociétés. Son importance est indéniable dans toutes vos activités administratives et professionnelles.

Si vous êtes prêt à entreprendre la création d’une SASU, ne cherchez pas plus loin. Formalizi est là pour vous accompagner à chaque étape !

Ils parlent du blog Formalizi

chambre des métiers et de l'artisanat BPI France chambre de commerce et de l'industrie Greffe des tribunaux de commerceLes échos Challenges université de Lyon Euratechonologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *