démarches pour devenir coursier UberBien que la réputation du principal service de livraison de repas à domicile ait été entachée ces dernières années par certaines critiques concernant les conditions de travail de ses livreurs, de nombreux candidats postulent toujours pour devenir coursier pour Uber. Cette attractivité s’explique notamment par le potentiel de revenus qu’un coursier indépendant peut générer, ainsi que par la possibilité de cumuler plusieurs activités en parallèle des livraisons.

Cependant, le processus d’inscription peut parfois se révéler complexe en raison de formalités précises et parfois difficiles à comprendre. Entre le choix des statuts juridiques, la création d’entreprise et l’ouverture d’un compte bancaire, il peut être difficile de s’y retrouver. Ne vous inquiétez pas, nous allons vous expliquer en détail tout ce que vous devez savoir pour devenir coursier pour Uber.

1. Les conditions préalables pour devenir coursier Uber

Avant d’entamer les démarches d’inscription, il est impératif de vérifier que vous répondez aux critères suivants pour devenir coursier indépendant :

– Être majeur ;
– Avoir un casier judiciaire vierge. Un extrait de casier judiciaire vierge sera demandé lors de l’inscription. Pour l’obtenir, vous pouvez faire la demande en ligne sur le site du ministère de la justice ;
– Posséder une pièce d’identité valide.

En plus de ces conditions, voici quelques recommandations :

– Assurez-vous de disposer d’un smartphone en bon état de fonctionnement et doté d’un forfait 4G/5G fiable ;
– Vérifiez l’état de votre matériel de livraison (vélo, vélo électrique, scooter, etc.). Si vous n’avez pas les moyens de locomotion adéquats, prévoyez un budget en conséquence.

L’exigence relative à l’extrait de casier judiciaire vierge ne concerne que les grandes villes.

2. Déclarer son activité commerciale de coursier

Pour exercer en tant que coursier Uber, vous serez considéré comme un commerçant et devrez vous inscrire au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Le choix de votre statut juridique est une étape importante. Voici quelques options qui s’offrent à vous :

– Le statut de micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur) : adapté aux entrepreneurs individuels avec un chiffre d’affaires limité, il offre une simplicité administrative et des avantages fiscaux et sociaux. Cependant, il présente un plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser (72 600€ HT).
– L’entreprise individuelle : similaire à la micro-entreprise, mais sans plafond de chiffre d’affaires, ce statut implique des formalités administratives plus lourdes.
– La création d’une société : ce choix instaure un cadre plus formel, mais les exigences pour l’entrepreneur sont plus élevées.

Pour devenir coursier Uber, le statut de micro-entrepreneur est le plus courant et recommandé. Voici comment procéder concrètement :

1. Créez votre micro-entreprise en vous adressant au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent, généralement la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI). Vous pouvez également réaliser les démarches vous-même en ligne ou en remplissant un formulaire de déclaration de début d’activité commerciale.

2. Une fois que votre déclaration est validée, votre entreprise sera enregistrée au RCS et vous obtiendrez votre extrait Kbis.

N’oubliez pas de contacter votre CCI pour savoir si vous pouvez bénéficier de l’ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprises) lors de la création de votre micro-entreprise.

3. Assurance et compte bancaire pour devenir coursier Uber

Il est fortement recommandé, bien que non obligatoire, de souscrire à un contrat d’assurance responsabilité civile avant de soumettre votre demande d’inscription chez Uber. Il est judicieux de se tourner vers des organismes proposant des offres adaptées aux coursiers pour assurer une protection adéquate.

Quant à l’ouverture d’un compte bancaire dédié, elle n’est pas obligatoire si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10 000€ pendant deux années consécutives. Il est avantageux d’avoir un compte bancaire spécifique pour votre activité de coursier. Nous vous recommandons vivement de prendre les mesures nécessaires dans ce sens.

La réponse à vos questions en bref

Qu’est-ce qu’un coursier Uber ?

Le rôle d’un coursier est d’effectuer des livraisons. Bien qu’il n’y ait pas d’exigence de formation spécifique pour devenir coursier, quelques conditions préalables doivent être prises en compte.

Faut-il créer son entreprise pour devenir coursier Uber ?

Avant de s’inscrire sur Uber, il est nécessaire de créer votre propre entreprise. Souvent, il s’agit d’une micro-entreprise.

Qu’est-ce que l’extrait Kbis ?

L’extrait Kbis est un document contenant plusieurs informations relatives à une société enregistrée au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés). Il s’agit du document qui atteste de l’existence de votre entreprise.

En conclusion sur les démarches pour devenir coursier Uber

Maintenant, vous devriez avoir tous les documents requis pour vous inscrire sur le site Uber. Assurez-vous de disposer des éléments suivants :

  • L’extrait Kbis de votre micro-entreprise
  • Une photo de profil
  • Une pièce d’identité

Accédez au site Uber, section « Devenir coursier », et suivez les instructions. Félicitations, vous êtes maintenant un coursier Uber !

Ils parlent du blog Formalizi

chambre des métiers et de l'artisanat BPI France chambre de commerce et de l'industrie Greffe des tribunaux de commerceLes échos Challenges université de Lyon Euratechonologies

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *